TFE #1 : pivot, pitch & feedback

Aude Schaff
5 min readFeb 24, 2022

Nous y voici, le Travail de fin d’études. Le défi est de taille, d’autant plus que le sujet est libre. De quoi explorer le champ des possibles.

Premières directions

Pour cibler au mieux le sujet que je souhaitais aborder, j’ai tout d’abord élaboré une liste de thèmes qui pourraient être intéressants à explorer par le biais du web. Ce qui était déjà certain, c’est que ce dernier projet au sein de l’HEAJ devait m’apporter des connaissances plus avancées en développement et storytelling. La question était alors de savoir sur quel sujet :

  • Reprendre le projet de travail de fin de 2ème année et d’en faire une application utilisable ? Le domaine de la photographie est intéressant à explorer mais l’objectif de transmettre une histoire et des émotions ne serait pas atteignable si je me lançais sur cette piste.
  • L’avenir des salles de cinéma depuis l’arrivée du streaming ? Comment représenter une question qui ne comporte aujourd’hui pas assez de réponses et de certitudes que pour les représenter de façon visuelles et fonctionnelles ?

Je m’arrête alors sur un sujet qui attise ma curiosité, celui de sensibiliser les gens autour de la situation des abeilles aujourd’hui et surtout de l’impact sur notre environnement si elles venaient à disparaître. J’enchaîne les démarches de recherche et élabore les premiers croquis tout en m’intéressant de près à l’intégration d’éléments 3D dans le web avec des élément modélisés en low poly. Je parviens à résumer le sujet de la manière suivante :

« Mon projet de TFE se décline sous forme d’un site web narratif et interactif abordant la thématique de la disparition des abeilles. Il met en situation trois domaines qui seraient directement touchés, en les comparant selon des temporalités différentes (il y a 20 ans, aujourd’hui et dans 20 ans). L’objectif est de pouvoir sensibiliser les gens autour d’un problème peu connu du grand public et de les inviter à agir en leur offrant des solutions à portée de main.

Chapitres de l’expérience web | Piste de visualisation (cubique ou sphérique)
Croquis d’une scène (chapitre 1 : agriculture) + pop-up interactives

Premiers feedbacks

Mes recherches étant entamées, je participe à un premier échange très constructif. Il se trouve que, bien que le sujet soit intéressant à communiquer, de nombreux doutes reposent sur les actions que peuvent mener les utilisateurs pour lutter contre la problématique que je leur pose. Les solutions sont soit adressées à des acteurs tel que l’État, soit il faut s’adresser à un public bien plus jeune, comme c’est déjà le cas avec la question de l’écologie ou encore du recyclage dans les écoles. Seulement, c’est un public auquel j’ai déjà pu m’adresser lors du dernier projet en date : iLab. Ce qui ne correspond pas exactement à mes motivations actuelles.

De « side project » à pivot

Pendant ce même échange, je fais part d’une autre idée prévue initialement pour un side project, celui de traiter de l’inclusion des femmes dans le domaine du skateboard à travers une Landing Page dont l’univers graphique s’inspirerait de l’univers urbain des années 1990. L’idée me plait et elle correspond tout à fait aux objectifs personnels que je m’étais fixé : construire une narration forte et repousser mes limites en développement. La décision était alors prise, j’ai mon sujet de TFE.

Ollie for Mollie

Les jours suivants se sont avérés bien plus fluides et productifs que les précédents. Le sujet me paraît être une évidence, il constitue tout de même une partie de mon identité. Je me laisse donc guider par mon expérience pour poser les bases du projet, notamment ce que je souhaite transmettre comme message à travers la narration.

Bien que les mentalités aient beaucoup changé depuis les années 80', 90' et 2000, le skateboard garde une image encore fort masculine, ce qui repousse parfois certaines filles à se lancer dans ce sport ou pire encore, amène à des situations de discrimination entre les genres dans les skateparks. Or, les valeurs de la culture skate ne cautionnent pas ce type de comportement, au contraire. C’est un domaine où l’on prône l’entraide, la solidarité et surtout la persévérance. L’idéal serait qu’à l’issu de cette expérience web, je puisse motiver ces jeunes filles et femmes à passer le cap de se lancer dans ce sport, sans avoir peur du regard et des moqueries des autres.

La culture urbaine, le street art, la mode, la musique ou encore l’audiovisuel permettent de s’exprimer à travers de nombreux supports tout en proposant un univers graphique très riche et diversifié.

En quelques mots

Ollie for Mollie est un web-documentaire traitant de l’inclusion des femmes dans la culture du skate. À travers un personnage fictif — nommée Mollie, le site retrace l’évolution de la place des jeunes filles et des femmes depuis les années 90 à aujourd’hui mais raconte également les différents obstacles auxquels elle a du faire face pendant son apprentissage. Son expérience depuis ses 8 ans jusqu’à ses 30 ans serait illustrée à travers différents supports (photo, vidéo, son, 3D, etc.). Les différents chapitres seraient accompagnés de témoignages d’autres femmes, tout en laissant la liberté de pouvoir continuer l’histoire de Mollie.

Mise en place du scénario

Étape suivante. Je constitue un premier scénario pour visualiser la structure de mon projet. C’est maintenant que les choses coincent. Je ne connais que très peu les techniques de narration. Je crée alors un premier plan, qui sera probablement à revoir en fonction des contraintes de développement et de l’histoire.

Ollie for Mollie — 1er plan de scénario

Pitch Party !

Ce mercredi 23 février, nous avons tous eu l’occasion de nous exprimer sur notre projet, chacun en respectant très exactement 3 minutes de présentation. Pour certains, le message est bien passé, pour d’autres, ça l’était tout de suite moins. La contrainte du temps et la crainte ne pas en dire assez sur le projet ont eu l’effet de me déstabiliser pendant toute la durée du pitch. Mais l’essentiel est que j’ai pu expliquer dans quelle direction je compte aller, les étapes plus concrètes étant encore à venir.

Les feedbacks, eux, ont été clairs et instructifs pour les prochaines présentations : présenter le sujet de manière plus concrète et ce, peut-être, en ancrant mon discours par le biais de mon expérience ou du personnage de Mollie. Enfin, pour ce qui est du scénario, étant donné qu’il est fictif, la narration demandera une certaine charge de travail pour les semaines suivantes.

Et ensuite ?

Les prochaines étapes vont être d’élaborer un scénario définitif en incluant les retours de témoignages et le contenu global du projet, de le décliner sous forme de wireframes et de mieux préparer mon discours de présentation de mon avancée pour ce TFE.

--

--